Nos teckels doivent avant tout être des petits chiens heureux

P1040708

Dans ma vie, les teckels ont toujours fait acte de présence directe ou indirecte depuis mes 10 ans jusqu’au jour  où un rêve d’enfant est devenu réalité avec la fondation de mon propre petit élevage.

Mon but est de produire quelques portées par an et de faire en sorte d’obtenir des chiots très agréables et bien socialisés. Il m’importe beaucoup que les parents soient issus de lignes saines dôtées de personnalités sympathiques, sachant que beaucoup de personnes cherchent un compagnon à 4 pattes et non un chien de chasse doté de mordant. Afin d’obtenir le meilleur résultat je continue à me former, suis des séminaires sur des thèmes comme la gynécologie et la délivrance de la chienne ou l’élevage de chiots. Je suis aussi en contact avec d’autres éleveurs et j’ai pu glaner à l’étranger des connaissances sur la stimulation neurologique de très jeunes chiots. Cela m’a ouvert de toutes nouvelles possibilités, la stimulation du chiot permettant d’obtenir un chien adulte bien plus calme et posé. Lorsque les petits sont en âge de découvrir le monde, ils peuvent utiliser un terrain de jeux conçu pour eux et ils sont emmenés dans des environnements différents.

Je ne fais pas partie des personnes qui courrent les expositions canines afin d’engranger le maximum de prix, je préfère passer beaucoup de temps avec tous mes chiens et m’en occuper. C’est la raison pour laquelle vous ne trouverez pas chez moi de titres ronflants, afin de les obtenir il faudrait que je sois régulièrement sur la route, les chiens étant enfermés toute la journée dans le bruit et sans air frais pour 3 minutes sur le ring, les autres chiens étant laissés seuls à la maison. Pour moi cela n’est pas bon pour les chiens, eux sont bien plus heureux tous ensemble dans la forêt et la prairie.

Vous êtes intéressé par un chiot et voudriez intégrer un petit chasseur de l’Argoat dans votre famille? Contactez-nous et vous pourrez vous faire une idée de visu de nos “grands”.

Je suis éleveuse dans le cadre du Deutschen Teckelklub 1888 e.V. (le club des Teckels pour l’Allemagne), région Sarre-Rhénanie-Palatinat, groupe Saarbrücken.