Nourrir correctement votre petit teckel, une affaire de connaissances

Précédent

Vous vous y connaissez en nourriture pour chiens? Pourtant elle est la base d'une longue vie en pleine santé!

Comment nos amis à quatre pattes sont ils nourris de nos jours?

Dackel mit Rindfleisch am Stück

Votre chien est un membre à part entière de votre famille et vous voulez le garder longtemps en bonne santé à vos côtés. Ces dernières années, les propriétaires de chiens, les éleveurs et les vétérinaires ont de plus en plus commencé à douter des qualités de la nourriture industrielle, créée pour faire des bénéfices considérables. Grâce à l’information à l’époque d’internet, il est de plus en plus connu que l’industrie alimentaire transforme votre animal en poubelle. Le contenu de la nourriture préfabriquée est tellement hallucinant qu’une nouvelle directive européenne censée apporter plus de clarté et de contrôle est entrée en vigueur le 1 septembre 2010. En tout état de cause, ce sont surtout vos propres connaissances et votre volonté de bien nourrir votre animal de compagnie qui le protègeront contre des maladies qui existent seulement depuis l’industrialisation de la fabrication du contenu de sa gamelle, par exemple les allergies, eczémas, autres problèmes cutanés, cancers, pancréatite, maladies des reins, du pancréas et du foie, déficits immunitaires, reproductifs et perturbations de la croissance. De plus en plus de spécialistes des chiens, éleveurs et vétérinaires sont d’accord: ce qui avec toute autre chose rend les chiens malades est une alimentation non conforme.

„Allez, cela ne peut pas être si terrible, du moment que le chien a suffisamment à manger, avant on leur donnait bien nos restes...“ 

Vous réaliserez dans quelques que les restes de nos repas étaient justement bien plus sains que ce que l’on trouve dans beaucoup de boites ou de sachets. Les différences de qualité sont beaucoup plus importantes dans la nourriture pour animaux que pour la notre, c’est pourquoi vous devez pouvoir reconnaitre si l’aliment que vous voulez donner à votre chien est de qualité supérieure, moyenne ou mauvaise, sachant que vous ne pouvez absolument pas vous fier à la publicité et au degré de connaissance de la marque. Le fait que votre vétérinaire recommande le produit n’est malheureusement pas non plus un argument, car les industriels interviennent déjà massivement durant les études par le biais de professeurs qui sont payés pour vanter leur marque. De plus les vétérinaires gagnent beaucoup à vendre les croquettes, leur intérêt est de trouver des acheteurs.

Vous ne pouvez donc vous fier qu’à vous et à votre savoir pour choisir son alimentation et vous décider pour un “système” (nourriture sèche, en boite ou fraiche), les informations ci-dessous vous y aideront. Le thème “nourriture me préoccupe depuis fort longtemps, mais depuis que j'ai lu un livre consacré à l'industrie alimentaire pour animaux de compagnie (Katzen würden Mäuse kaufen de Hans-Ulrich Grimm, malheureusement non traduit en français) et suite à de nombreux entretiens avec ma vétérinaires et d'autres éleveurs, je me suis plongée 2 ans durant dans des recherches sur ce thème. J'ai été jusqu'à lire les lois européennes et j'ai appris énormément, ce qui fait bien plaisir à mes quadrupèdes puisqu'ils sont les premiers à en profiter.

Je ne ferai volontairement pas ici de publicité pour des fabricants de nourriture de "meilleure" qualité et je ne nommerai pas non plus les mauvais élèves, il s'agit de vous donner les instruments nécessaires pour pouvoir vous-même juger de la qualité d'un produit commercialisé. J'ai fait ces recherches pour les plus importants de tous les petits lutins: mes teckels. Ils sont ravis du résultat et je ne voulais pas garder ces connaissances pour moi, mais les mettre gracieusement à disposition de tous. J'espère que ce document vous fera profondément réfléchir.

De quoi est donc faite la nourriture industrielle ?

Imaginez devoir jour pour jour manger la même nourriture industrielle en sachet. Quelquechose qui a besoin d'adjuvants chimiques pour avoir un goût et de la couleur, auquel on rajoute des calories et des vitamines, qui rempli le ventre mais n'a plus rien de naturel et mérite plus le nom de "bourreur d'estomac" que de "nourriture". A votre avis, comment votre santé réagirait-elle à long-terme, face à une telle "valeur nutritive" journalière? Exact, vous tomberiez malade! Alors pourquoi donc autant de propriétaires de chiens versent-ils jour après jour sans y penser de tels produits dans la gamelle de leur chien bien-aimé? La plupart du temps la raison est un manque de connaissances ou des économies au mauvais endroit. L'humain rogne un peu sur la nourriture et dépense ensuite des sommes astronomiques chez le vétérinaire. Pire encore, vous ne pouvez pas vous fier aux produits largement diffusés au niveau publicitaire et qui coûte littéralement un os, car ceux-là aussi contiennent de quoi rendre malade votre chien. Pourtant ce n'est pas si difficile de faire en sorte que le chien reste en bonne santé. Il suffit de suffisamment de promenades (qui font aussi du bien à l'humain au bout de la laisse) et d'une nourriture appropriée.

La nourriture sèches (croquettes et flocons) 

La majorité des fabricants utilisent dans leur nourriture sèche de 60-90% de céréales (ce qui inclus le mais et le riz ainsi que  des déchets de la fabrication de farine ou aussi de la fabrication de bière entre autres), avec pour résultat de plus en plus d'allergies qui apparaissent, par exemple au gluten. Du coup il existe même des fabricants qui ont le culot de faire de la publicité pour leurs produits sans gluten (!). Le système digestif du chien est prévu pour la digestion de protéines animales, il est et reste un carnivore (un mangeur de viande). Son besoin d'acides aminés (trouvés dans la viande) est plus important que celui des herbivores et il en a besoin pour garder un système imunitaire et des tissus sains. Il trouvera ces acides aminés essentiels pour lui dans la viande crue, si celle-ci a été chauffée, les chaines d'acides aminés deviennent majoritairement non-assimilables pour son système digestif. Vous pouvez facilement comprendre cela si vous pensez à la transformation du blanc d'oeuf (composé d'acides aminés) chauffé dans une poële. Il passe d'un stade liquide transparent à une masse blanche compacte. La transformation est de même type dans la viande chauffée, les structures sont modifiées et ceci a des conséquences sur l'assimilation. Ceci a pour effet que les gentils humains qui se donnent beaucoup de mal pour nourrir leur toutou et lui cuisent des petits plats tous les jours pour lui faire plaisir, détruisent par méconnaissance la valeur nutritive. Les protéines végétales bien moins chères ne sont pas de même valeur nutritionnelle que les protéines animales, les sportifs de haut niveau ne s'amuseraient pas non plus à remplacer la viande par du soja.

Afin que vous ne remarquiez pas tout de suite que la nourriture achetée est surtout composée de céréales, les fabricants décomposent les contenus en sous-produits et il vous faudra additionner les catégories pour vous rendre compte du contenu réel, sachant que vous n'aurez jamais la quantité en grammes/Kg de produit. En ce qui concerne la "viande", il s'agit majoritairement de déchets que vous ne considéreriez pas comme telle (voir plus bas). Voici un exemple d'un produit premium dont le contenu est indiqué de façon exemplaire, comme le veut la loi par quantités (le pourcentage de produit le plus important en haut).

  • Viande de boeuf (très positif, la terminologie "viande de" indiquant qu'il ne s'agit pas de déchets)
  • Farine de blé complète
  • Farine de blé type T550
  • Farine de blé type T2000
  • Son de blé
  • Farine grossière de blé (les restes des enveloppes venant de la production de farine) 
  • Germes de blé
  • Flocons de pomme de terre, pommes
  • Graines de lin, poudre d'oeuf complet
  • Persil, carottes  
  • Panais, livèche
  • Romarin, huile de lin
  • Minéraux, oligoéléments.

"Schonend gebackenes Futter"

A première vue la liste semble plutôt pas mal, mais si vous additionnez les contenus, vous vous rendrez compte que ce produit est surtout composé de blé. Il n'y a pas à dire, les croquettes sentent bon, sont agréables à manipuler et de bonne qualité, mais sont elles bonnes pour un chien? Que le produit soit cuit "doucement" n'aide pas à la digestion, car malgré les points positifs (pas de colorant, pas de "méchants" conservateurs, de la viande de qualité, des légumes), le système digestif canin n'est absolument pas prévu pour les céréales.  Par contre si vous enlevez la viande, le reste rendrait un cheval content et avec un peu d'assaisonnement, cela ferait un apéritif pas mauvais du tout, j'ai testé.

Dans beaucoup de mélanges secs vous allez trouver des colorants, des conservateurs, des antioxydants, de la purée de betterave rouge (colore les selles, car les humains les préfèrent foncées et les céréales donnent des grosses selles molles brun clair, alors que la viande et la nourriture de qualité des petites selles foncées et plutôt dures), la mixture est chauffée fortement et pressée dans des turbines à haute pression en forme de petits morceaux. La plupart des chiens ne mangeraient pas volontairement le résultat, les industriels ont donc trouvé la parade, ils arrosent les croquettes avec un mélange de vitamines, de graisses et de produits attirants (pour que les chiens se rendent compte que c'est mangeable). Bon appétit.

La liste suivante n'est pas celle imprimée sur un produit rare, non, elle est celle d'un des principaux fabricants sur le marché. Il y a même beaucoup de personnes pour lesquelles le nom de la marque est synonyme de "nourriture pour chien":

  • Céréales, minimum  4% de riz (mettre clairement les céréales en rang 1 est au moins honnête)
  • Sous-produits végétaux (place 2! Ce sont des déchets industriels, mais lesquels?)
  • Viande et sous-produits animaux, dont min. 4% de volaille (seulement en 3ème position et sans plus d'explications)
  • Huiles et graisses
  • Minimum  4% de légumes (si en place 5 on trouve des légumes et qu'en place 2 il est indiqué "sous-produits végétaux", je ne peux m'empêcher de penser que la sciure de bois est un tel sous-produit. Je ne sais pas dire de quoi il s'agit, mais en tout cas ce n'est rien avec quoi ils peuvent se faire de la publicité.)
  • Minéraux
  • Lait et produits laitiers (?)
  • Sucre (N'a absolument rien à faire dans la nourriture pour chiens, c'est mauvais pour les dents et favorise les glandes anales bouchées)

Vous pensez qu'il est impossible que des restes de l'industrie du bois atterrissent dans vos croquettes? 

Ganze frische Sardinen, lecker!

Vous êtes malheureusement loin de la réalité, ci-dessous vous allez trouver la composition d'une nourriture sèche spéciale pour petits chiens (avec impression de teckels sur le paquet), un produit premium de la catégorie de prix supérieure, d'une marque avec laquelle beaucoup d'éleveurs travaillent car ils reçoivent ces produits à des tarifs très intéressants, en contrepartie ils en font la publicité auprès des acheteurs de chiots. La liste était facile à trouver sur la page internet officielle du fabricant, je ne l'ai pas modifiée, j'ai juste rajouté les commentaires en italiques pour vous aider. 

Evidemment nous partons du principe que ce fabriquant a listé les produits comme il le faut dans l'ordre, allant du plus grand au plus petit contenu:


  • Riz (produit peu cher, ressort directement derrière comme on peut bien le voir si on donne des grains entiers) 
  • Farine de volaille (on ne saura pas de quoi, silence complet. Très probablement des déchets, sinon le fabricant ferait miroiter grandement ce contenu, c'est ce qu'il fait de façon conséquente dans ses publicités)
  • Farine de maïs pour animaux (??? Nous avons à faire à un carnivore, pas une poule! )
  • Graisses animales (sans plus de précisions. Il s'agit de donner de l'énergie. Pas mauvais en soi, mais ce serait bon de savoir de quoi il s'agit)
  • Isolat de protéines végétales (que le fabricant vous vend comme „des protéines choisies, facilement digestibles avec une haute valeur biologique“ … Il s'agit très probablement de soja. Les protéines végétales sont loin d'être comparables avec les protéines animales, mais elle sont moins chères. De haute valeur biologique… c'est cela oui)
  • Farine de gluten de maïs (re-maïs)
  • Maïs (et de 3… Maintenant vous additionnez le tout et le maïs atterri tout en haut de la liste des ingrédients, ce qui devrait permettre même sans avoir le nom à presque tout le monde de reconnaitre ce produit)
  • Protéines animales hydrolisées (Vous pouvez spéculer par vous-même. Techniquement parlant, l'hydrolisation est la division de tissus obtenus par une réaction chimique avec de l'eau.  Je ne peux m'empêcher de penser à chaque fois que je lis celà aux sabots, plumes, à la laine etc. Selon les industriels, les protéines deviennent ainsi plus faciles à digérer. C'est bien gentil tout ça, mais mes chiens qui sont en parfait état de santé digèrent tout, les os et les arêtes inclus.
  • Lignocellulose (C'est du... BOIS! Définition: „La lignocellulose forme la structure cellulaire de plantes lignifiées et leur sert de structure. On l'utilise sous forme de bois pour la construction et comme bois de chauffage“.  Ce qui est moins connu par le public, c'est que des mélanges de lignocellulose sont utilisées dans l'engraissement des porcs - et comme nous venons de le voir, dans des produits premium hors de prix pour chiens ! - , la raison est que c'est censé éviter les diarrhées.  Le bois a la capacité de remplir l'estomac en absorbant l'eau à raison de 8 litres d'eau par kilo et cela en 2 minutes. Cela représente environ  2,4-fois plus que les morceaux de betterave sucrière, ce qui explique du coup pourquoi on retrouve celle-ci dans la nourriture, voir ligne suivante. )
  • Morceaux de betterave à sucre (rempli l'estomac à peu de frais, sucré donc attirant)
  • Minéraux
  • Huile de soja, huile de bourache, huile de poisson (ah oui, c'est conservé comment?)
  • Levure, fructo-oligosaccharides, natriumtriphosphates, taurin, mannan-oligosaccharides, DL-methionine
  • oeuf séché
  • Hydrolysat de crustacés (riche en glucosamine), L-tyrosine, polyphénols (venant de raisins et de thé vert), L-carnitine, hydrolysat de cartilage (en en chondroitine), extrait de tagète (riche en lutéine). 


Après m'être étonnée devant le manque d'explication concernant la conservation (en particulier celle des huiles), j'ai trouvé suite à une recherche assez longue le texte suivant sur la page suisse de l'entreprise:

Nachdem ich mich über den offensichtlich Mangel an Aufklärung bzgl. der Konservierung (vor allem der Oele) gewundert habe, fand ich nach langer Suche auf der schweizerischen Seite des Herstellers folgenden Text: 

“Chez (nom de l'entreprise) nous utilisons le sorbate de potassium (E 202) comme conservateur. Le sorbate de potassium est présent naturellement dans le sorbier et inhibe la croissance de moisissures et de bactéries dans les aliments.  Les antioxydants sont des produits qui empêchent les graisses contenues dans les aliments de rancir, c'est à dire qu'il protège ces graisses de l'oxydation par l'oxygène. Les antioxydants synthétiques protègent beaucoup mieux les graisses de l'oxydation que les produits naturels. Le rancissement doit absolument être empêché car il est nocif pour la santé de l'animal. (Nom de l'entreprise) utilise pour cela à côté d'antioxydants naturels du butylhydroxyanisol (E 320), du butylhydroxytoluol (E 321) et du propylgallate (E 310).“

Bien, maintenant il semble clair pourquoi j'ai du chercher si longtemps après ces informations importantes, celles ci n'étant pas indiquées dans la liste des ingrédients et pour cause. De plus en plus de propriétaires de chiens savent entretemps que ces antioxydants chimiques sont nocifs et refusent d'acheter les produits qui en contiennent. Vous lirez plus d'informations sur ce sujet plus loin.

J'avais lu ici et là des commentaires négatifs sur ce fabricant majeur ("contient de la sciure"), mais je n'arrivais franchement pas à y croire, car je pensais le connaitre depuis l'enfance comme un "très bon produit". L'humain doué de pensée en retient son souffle après avoir comparé les grandes promesses de ce fabricant très fort sur la publicité sur son "produit premium de luxe" au prix exhorbitant (et au packaging attirant) avec les déchets qui sont en fait contenus dans le sachet. Ils prennent vraiment les acheteurs pour des imbéciles, ni plus, ni moins. Ce fabricant n'est pas le seul qui vous prend à ce point pour un idiot, c'est presque identique de tous les côtés. Où que vous regardiez, ce que l'on trouve le moins souvent dans la nourriture sèche, c'est ce qui devrait être dedans: de la viande. 

Trockenfutter nach BARF Prinzip

Pour ceux qui ne peuvent pas faire autrement que de donner des croquettes à leur chien (par exemple parce qu'ils voyagent beaucoup avec eux), il existe quelques fabricants qui produisent un produit de qualité et adapté aux chiens selon les principes du BARF (vous trouverez les explications plus bas),  ceci sans utiliser de céréales et sans transformer le chien en usine de retraitement de déchets. Seul bémol: les croquettes sont chauffées durant la fabrication. Ces fabricants ne font pas partie des grands conglomérats industriels qui fabriquent la nourriture pour humains. Juste dommage aussi que ce produit doive venir du continent américain, c'est peu écologique.

Dans la pratique, voici le contenu d'un paquet dans lequel je puise pour mes chiens:

  • viande fraiche de poulet sans os (25%)
  • viande de poulet déshydratée (17%)
  • saumon frais sans arète (10%)
  • viande de dinde fraiche (7%)
  • hareng déshydratés (7%)
  • pommes de terre Russet
  • petits pois
  • patate douce
  • viande fraiche de dinde sans os
  • oeufs frais entiers
  • foie de poulet
  • grand corégone et poisson doré frais
  • luzerne, fibre de pois
  • graisse de poulet (conservée avec tocophérol)
  • varech, citrouille , chicorée , carotte, épinard, navet , pomme, canneberge, bleuet, réglisse, angélique, fenugrec, souci, fenouil, menthe, camomille, pissenlit , sariette, romarin
  • vitamine A, D, E, niacine, thiamine, riboflavine,panthoténate de calcium,pyridoxine,acide folique, biotine, vitamine B
  • zinc, fer, manganèse, cuivre, levure au selenium
  • lactobacillus acidophilus, enterococcus faecium.


Bravo au fabricant qui n'a pas peur d'annoncer la couleur en pourcentage.

Le résultat: 80% de protéines, peu de graisses (17%)  et 20% de légumes/fruits/herbes. Les importants Omega-3 sont directement contenus dans le poisson frais. Les glucosamines et la chondroïtine sont aussi inclus naturellement. Ces croquettes sont conservées sans produits chimiques de façon naturelle et de plus les divers ingrédients inclus n'ont pas été conservés avant transformation (il est nécessaire de le préciser car certains fabricants ont le culot de crier haut et fort qu'ils n'utilisent pas de conservateurs, alors qu'ils travaillent des ingrédients qui ont été conservés au préalable, avant la transformation et selon la loi ils ont même le droit de faire cela!). Pour les chiens plus âgés il y a des versions comportant moins de protéines. 

La nourriture en boite

L'histoire des  4%

Pour conserver le produit, les boites sont chauffées, ce qui détruit les précieuses chaines d'acides aminés. Le contenu est rarement meilleur que celui des croquettes. Vous vous étonnez que votre chien dédaigne soudain ses boites préférées "avec  gibier"? "Avec" signifie ni plus ni moins que 4% du contenu de la boite sont du gibier. Il peut tout à fait s'agir de déchets de moindre qualité. De quoi sont faits les 96% restants de la viande reste très flou. Dépendemment de la charge de production il peut s'agir de boeuf, la fois suivante de porc ou de volaille, selon ce qui s'achète meilleur marché. Votre boite de "gibier" contiendra donc surtout du boeuf ou autre. Evitez soigneusement ces boites, elles vous font miroiter des faits erronés.

Voici un exemple des ingrédients contenus dans les boites d'un major du marché:

  • Viande et sous-produits animaux (entre autres minimum 4% de boeuf, minimum 4% de viande fraiche) (sur la boite vous pouvez lire „boeuf“ en très grandes lettres, minimum 4% de boeuf est rien du tout et minimum  4% de viande fraiche signifie que le reste est composé de sous-produits, c'est à dire des déchets.)
  • Légumes (minimum 4% d'un mélange petit-pois/carottes) (sur l'image ils font bien la publicité poussée pour ces légumes. Question: et les 96% restants, c'est quoi donc?)
  • Produits boulangers (minimum 4% de pâtes cuites) (pas utilisables par le système digestif canin)
  • Céréales (additionnez les aux produits boulangers ci-dessus)
  • Extraits de protéines végétales (encore des déchets qui ne sont pas faits pour le système digestif canin, très probablement du soja transgénique à coût minimum)
  • Sous-produits végétaux (minimum 0,4% de bouillie de betterave sucrière) (pas directement du sucre mais presque, pas sain pour les chiens et probablement rajouté pour l'animer à manger sa boite)
  • Huiles et graisses, minéraux 
  • Avec des colorants naturels (autorisés par l'UE) (bien entendu, le chien va protester si la couleur ne lui convient pas.)


Il existe aussi des fabricants qui produisent une bonne qualité et se préoccupent grandement de ce qui atterri dans la boite. Le bémol reste alors que les boites doivent être chauffées pour la conservation. Dans tous les cas il est très important d'apprendre à lire les étiquettes et de ne pas acheter n'importe quoi juste parce que vous connaissez le nom du fabricant.

Connaissances générales

Que sont les  „sous-produits animaux“?

Dans la nourriture des chiens on retrouve majoritairement les "déchets" de la production de produits divers. Si, comme expliqué plus bas, vous ne pouvez ou ne voulez pas nourrir votre chien avec du frais, cela vaut la peine de lire doublement les étiquettes et de comprendre les mots qui y sont inscrits.

Selon la loi, en plus de la viande, l'utilisation de sous-produits d'abattage est autorisée. Il peut s'agir de "bons" sous-produits comme du coeur, foie ou du sang… mais malheureusement  aussi des organes sexuels ou des glands (incluant du coup les hormones qui s'y trouvent et dont personne n'a recherché les conséquences réelles sur nos animaux), des tissus conjonctifs de moindre qualité, les poumons et même les intestins et leur contenu. Moins vous trouvez d'informations sur les boites, plus vous pouvez compter sur le pire, car les industriels se font une publicité monstrueuse avec le moindre contenu présentable.

Ce que le loup ne mangerait même pas en rêve se retrouve dans la nourriture pour chiens, cela comprend par exemple des plumes, cornes, sabots, la laine qu'on vous revend fort cher sous la terminologie "précieuses protéines". M'étonnerait fort qu'il ne s'agisse pas de nos "protéines hydrolisées"… Le chien est transformé en déchetterie. Cela ne semble même plus étonnant que la farine de bois (planquée derrière la terminologie "cellulose") atterrisse dans la boite au côté de vieilles huiles de friture. Suite à de la dioxine trouvée dans des boites, on s'est rendu compte que certains intégraient gaiement de l'huile de vidange dans leur mélange. Il est même question de colliers anti-puces d'animaux décédés et d'emballages en plastique de viande de supermarché ayant dépassé la date limite de consommation qui n'ont pas été enlevés et ont été transformé en farine de viande. Malheureusement je n'étais pas présente pour en témoigner, je l'ai lu, mais là où l'on peut gagner tellement d'argent il y a beaucoup de personnes prêtes à tout et les lois n'y pourront pas grand chose.

Vous devriez toujours faire très attention lorsque vous lisez "sous-produits animaux / végétaux", les industriels qui fabriquent vraiment des produits de qualité listent exactement ce que sont ces sous-produits ou vous envoient sur demande la liste complète car ils n'ont rien à cacher.

Depuis la résolution de la commission européeen du 27 décembre 2000 sur l'interdiction de l'utilisation de certains sous-produits animaux dans la nourriture pour animaux (K(2000) 4143), ne peuvent selon l'article 2 plus être utilisés (en clair: avant ils l'étaient…) les ingrédients suivants: "… des animaux n'ayant pas été abattus à l'usage de la consommation par l'humain… mais… ont crevé (c'est la traduction exacte) ce qui inclu les animaux morts-nés ou non-nés. Les cadavres: d'animaux de compagnie, d'animaux des zoos, cirques, les cobayes, les animaux sauvages, les animaux de ferme tués lors de luttes contre des épidémies, les animaux morts lors du transport".

Bilan:

Vous ne trouverez que peu de fabricants qui produisent vraiment sans sous-produits animaux. Ceux-ci ne sont pas nécessairement mauvais, ils peuvent être de qualité et sains (par exemple le coeur). Un bon fabricant n'a rien à cacher. S'il n'indique pas les ingrédients exacts sur internet, demandez les par écrit, par exemple par courriel. Ce droit a même été expressément mis dans la loi:

Bulletin de l'Union Européenne L 229/7 du 1er september 2009

„23) Dans certains secteurs où le producteur n’est pas tenu d’inclure des indications spécifiques dans l’étiquetage, l’acheteur devrait pouvoir demander des informations complémentaires.“ L'adresse à contacter doit être imprimée de manière très lisible sur l'emballage.“

Comment est la situation juridique?

Que sont les additifs?

Ci-dessous vous trouverez les informations que j'ai trouvées directement dans les lois européennes. Si vous préférez vous en tenir aux ingrédients, allez directement au point suivant "ce qui n'a vraiment rien à faire dans la nourriture".

Réf: Disposition (UE) No. 1831/2003 du Parlement Européen et du Conseil daté du 22 septembre 2003 sur les additifs à utiliser dans la nourriture pour animaux.

De façon simplifiée il s'agit de produits qui sont ajoutés pour obtenir un effet positif sur le produit en lui-même (par exemple une fabrication simplifiée, la conservation) ou pour le consommateur final (digestibilité, meilleure apparence, odeur...). 

Les „additifs sensoriels“ sont des colorants et des arômes sensés améliorer l'odeur et l'appétence (ils servent à rendre mangeable ce que le chien ne toucherait pas de nature).

Les „additifs nutritionnels" sont des vitamines, provitamines et associés, ainsi que des combinaisons d'oligo-éléments, d'acides aminées mais aussi  d'urée et de ses dérivés (exprimé de manière plus compréhensible: de l'urine!).

Les „auxiliaires technologiques" sont: 

Les conservateurs (produits ou microorganismes qui inhibent la formation de moisissures).  Antioxidants (rallongent la conservation en protégeant le produit de l'oxydation: ils empêchent par exemple que les huiles rancissent). Les émulgateurs rendent possible de mélanger de manière homogène des produits de phases différentes (par exemple de l'eau avec de l'huile). Les stabilisateurs servent à garder le contrôle sur l'état physique et chimique d'un produit. Les épaississants augmentent la viscosité. Vous connaissez les gélifiants pour les utiliser en pâtisserie. Les liants augmentent la tendance des particules de nourriture à rester collés entre eux (la sauce doit rester "collée" à la viande au lieu de couler au fond de la gamelle). Vous trouverez aussi l'opposé, un produit séparateur qui empêche les morceaux de s'agglutiner. Les régulateurs d'acidité régulent le pH de la nourriture.

Indiqués aussi dans cette directive:
Additifs servant à contrôler une contamination par des radio-nucléides. Additifs empêchant l'absorption de radio-nucléides ou favorisant leur élimination.

Additifs non-autorisés (article 5 paragraphe 2)

L'additif

a) ne doit avoir de conséquences négatives ni sur la santé de l'animal, ni sur l'humain et pas non plus sur l'environnement;

b) ne doit pas être présenté de façon à pouvoir tromper l'utilisateur;

c) ne pas être négatif pour l'utilisateur dans le sens où il modifierait la texture du produit animal et ne doit pas tromper en ce qui concerne la texture du produit animal.

Bulletin de l'Union Européenne L 229/7 du 1er septembre 2009:
„(20) 

Exigences impératives complémentaires en matière d’étiquetage applicables aux aliments pour animaux non conformes 

1. Outre les indications prévues aux articles 15 à 18, l’étiquetage des aliments pour animaux qui ne satisfont pas aux prescriptions du droit communautaire énoncées à l’annexe VIII, telles que les matières contaminées, comporte les indications prévues dans ladite annexe. 

2. La Commission peut modifier l’annexe VIII afin de tenir compte de l’évolution législative dans le sens de l’introduction de nouvelles normes. Ces mesures, qui visent à modifier des éléments non essentiels du présent règlement en le complétant, sont arrêtées en conformité avec la procédure de réglementation avec contrôle visée à l’article 28, paragraphe 4. “ 

(Il s'agit de faciliter la compréhension de l'étiquetage par l'acheteur, mais ce qui nous irrite le plus est lorsque nous trouvons seulement sur l'étiquette: additifs CEE).

Selon la directive, les additifs doivent être complètement indiqués selon l'annexe I de la directive (UE) No. 1831/2003, sauf exception: pour les additifs de type conservateurs, antioxydants et colorants il est possible d'indiquer seulement le groupe fonctionnel auxquels ils appartiennent. L'acheteur peut demander de quoi il s'agit à la personne responsable de l'étiquetage.

Attention: ceci simplifie largement la dissimulation. Sur le paquet on peut alors lire "addiftifs CEE" et si vous voulez savoir de quoi il s'agit, vous devez aller le demander. Selon la directive L229/7 nommée ci-dessus "Chapitre 4 Etiquetage, présentation et conditionnement":

Article 19 Exigences impératives complémentaires en matière d’étiquetage applicables aux aliments pour animaux familiers

„L’étiquette des aliments pour animaux familiers comporte un numéro de téléphone gratuit ou un autre moyen de communication approprié permettant à l’acheteur d’obtenir, outre les indications à caractère obligatoire, des informations sur: a) les additifs pour l’alimentation animale contenus dans l’aliment pour animaux familiers; et b) les matières premières pour aliments des animaux qui y sont contenues et qui sont désignées par catégorie comme indiqué à l’article 17, paragraphe 2, point c). “

Ce qui n'a vraiment rien à faire dans la nourriture

A. Les conservateurs et antioxydants chimiques

Des études ont prouvé que les conservateurs chimiques inhibent la formation de globules blancs. Comme ils affaiblissent de plus le système imunitaire, bloquent l'utilisation du glucose et sont soupçonnés de favoriser l'apparition de cancers, ils ne sont plus autorisés dans la nourriture destinée au humain. Par contre dans celle pour les animaux si.

Une étude du Dr Alfred Plechner (un vétérinaire américain spécialisé en alimentation animale) a prouvé que ces additifs sont tout aussi cancérigènes chez les chiens. De plus ils provoquent des lésions du foie, favorisent les malformations foetales et les tumeurs aux poumons. Les essais ont aussi montré des réactions allergiques et des lésions du cerveau.

Attention:
Il y a des fabricants qui n'ont aucun scrupule à écrire en grandes lettres "sans conservateurs chimiques" sur l'emballage. Ils utilisent le fait que la loi sépare distinctement les conservateurs et les antioxydants, alors que ceux-ci devraient être regroupés en une catégorie. Si vous allez lire à la loupe les ingrédients, vous avez de bonnes chances de trouver "antioxydant: additif CEE". Vu que les fabricants qui utilisent les "bons" antioxydants (par exemple la vitamine E ou C) ne doivent pas se cacher, partez du principe qu'il s'agit de ce que vous ne voulez pas trouver dans vos croquettes.

Dans la catégorie des conservateurs chimiques, vous trouvery l'éthoxyquine (interdite en Europe dans l'alimentation humaine), le BHA (buthylhydroxianisole, dit E320), le BHT (buthylhydroxitoluole, dit E321), le propylgallate (E310).

B. Les sous-produit végétaux et animaux de mauvaise qualité

C. Les colorants

Ils en mettent plein la vue à l'ouvre-boite humain, le chien se moquant totalement de la couleur! Les colorants n'ont rien à faire dans la nourriture de nos chiens (dans la notre non plus tant qu'à faire). 

D. Le sucre

sous quelque forme que ce soit (par exemple du caramel): il est rajouté car il améliore la consistance et le goût mais il a des conséquences négatives sur les dents, le pancréas et de plus il fait se boucher les glandes anales.

E. Les glucides

en grandes quantités (pensez à additionner les ingrédients listés!)

On trouve de plus en plus de chiens allergiques au gluten, ce qui entre autres se remarque aux pattes qui les démangent, ce qui fait qu'ils les lèchent jusqu'au sang.

F. Le propylèneglycol

Aussi connu sous le nom d'anti-gel. Il a déjà été utilisé pour couper du vin. Il est sucré et sert de conservateur. Le fait qu'il n'est pas fait pour la consommation devrait être suffisamment connu, après que les personnes ayant bu le vin auquel il avait été rajouté soient mortes.

Que doit-on trouver dans la nourriture du chien?

Guten Appetit!

De la viande de qualité venant du muscle (qui peut fort bien être séchée ou utilisée sous forme de farine, cela n'est pas nécessairement de la moindre qualité),

Une petite partie d'abats (ceux-ci apportent des vitamines et des minéraux),

Jusqu'à 30% de céréales complètes (par exemple du riz), des légumes et des fruits, les 2 dernières catégories devant représenter la majeure partie du mélange,

Des pourvoyeurs énergétiques de qualité: graisse de poulet, huile de poisson, huile de chardon, huile de colza…,


Des vitamines et des minéraux sous forme de chélates (c'est à dire combinés avec une protéine),

Des antioxydants naturels (obligatoires pour empêcher les graisses de rancir), par exemple de la vitamine E (nommée tocophérole) ou C (acide ascorbique).

Attention à l'ail!

On attribue à l'ail un effet antiparasitaire, alors que cette plante est nocive pour le chien, de même que l'oignon.  Malgré cela, on trouve encore et toujours des produits qui en contiennent, voire qui font même de la publicité sur l'ail contenu. Les recherches récentes (2009), selon lesquelles les chiens deviennent anémiques s'ils mangent de l'ail (et ce même en petites quantités si elles sont données de façon régulière) ne sont visiblement pas encore connues partout.

Additifs sans effets négatifs:

Acide ascorbique – connu sous le nom de vitamine C
Betacarotine – une provitamine A
Biotine (vitamine H) – bonne pour la qualité du poil 
Calciferol – vitamine D
Carbonate de calcium – apporte du calcium
Panthénol (pantothénate de calcium) – vitamine B5
Phosphate de calcium 
Chlorine – chloride
Choline
Cobalamine – vitamine B 12
Dicalcium
Farine de guar – un épaississant naturel
Cobalt
Cuivre
Sulfate de fer
Acide folique (donné aussi aux femmes enceintes)
Inositole
Manganèse
Magnésium
Ménadion: controversé
Chlorure de sodium
Niacine – vitamine B3
Chlorure de potassium
Piridoxine – vitamine B6
Rétinol
Riboflavine – vitamine B12
Ascorbate de sodium
Sodium
Sélénium
Taurine
Méthionine
Tocophérole – vitamine E
Thiamine – vitamine B1
Zinc

Et maintenant? Des boites ou des croquettes? Quoi donc?

Fleisch am Knochen, ein Genuss!

Le fait de chauffer les croquettes ou les boites détruit ou dénature beaucoup de vitamines, acides aminés et graisses.  Ceux-ci ne peuvent plus ou ne peuvent que partiellement être assimilés par le chien (vous connaissez déjà cette perte de qualité: pensez à l'huile d'olive, quand elle est de 2ème pression chauffée, elle est de moindre qualité et perd ses effets positifs). Les acides gras omega-3 sont le plus souvent totalement absents de la nourriture industrielle, parce qu'ils ne peuvent pas être conservés longtemps. En fait ces aliments cuits sont "morts" du point de vue de leur contenu. Les vitamines, minéraux, enzymes et acides aminés sont détruits ou rendus inutilisables.  Les vitamines et autres additifs artificiels rajoutés par la suite ne peuvent être assimilés de la même manière que le seraient les naturels.

Le chien est maintenu en vie par le biais de calories "vides", la plupart du temps il se bat avec des problèmes de poids, semble toujours vouloir manger plus (il cherche à combler le manque de nutriments) et il arrive trop souvent qu'il tombe malade. Le système imunitaire s'affaiblit à cause du manque d'enzymes, d'acides aminés et d'acides gras essentiels; le pancréas est surmené en permanence par l'alimentation anormale et ne fonctionne plus correctement; du tartre se forme sur les dents, ce qui amène la mauvaise haleine "typique" selon beaucoup de propriétaires de chiens, qui est en fait tout sauf normale. Par la suite ce tartre provoque des gingivites qui selon des recherches indépendantes induisent chez le chien une faiblesse immunitaire.

Entretemps il existe même des croquettes diététiques pour soigner des maladies qui sont apparues justement à cause de l'alimentation industrielle. Si ce n'était pas si triste, on pourrait vraiment rire de cette ironie. Ces produits diététiques (majoritairement chers) sont inutiles. 

Un chien âgé avec une tendance au surpoids (ou un chien/une chienne castrés):

1) ne bouge pas assez
2) mange beaucoup trop
3) a une mauvaise alimentation.

J'ai lu à de multiples reprises que des propriétaires de chiens se sont rendus compte que leurs chiens ont même grossi avec les croquettes diététiques. 

Si vous ne pouvez faire autrement que de donner des boites, celles-ci doivent être préparées de manière à conserver les vitamines naturelles. L'absence d'air dans les boites fait qu'elles ne nécessitent pas de conservateur. Beaucoup d'humains ont du mal à supporter l'odeur d'une boite ouverte. Si votre boite juste ouverte ne sent pas le bon pâté de campagne, vous pouvez parier qu'elle contient des additifs faits pour attirer le chien. Ceux-ci sont désagréables pour votre nez et inutiles pour le chien. Vous savez dorénavant comment comprendre l'étiquette ou comment mieux vous informer, vous êtes donc prêt à décider de vous-même si les ingrédients sont en ordre ou non.

Suite à la fabrication industrielle basée sur un maximum de gains, la majorité des croquettes et produits assimilés ont autant d'intérêt nutritif qu'un bout de carton. Pour que le chien les accepte comme "aliment", ils sont arrosés à la fin de la production avec des graisses, des vitamines et des produits destinés à les attirer. Ces croquettes sont reconnaissables à l'odeur, à la couleur, mais aussi au fait qu'elles ont toutes exactement la même forme, ainsi qu'elles laissent un film très gras sur vos doigts. Les croquettes ne doivent pas non plus ressembler à un biscuit, elles contiennent alors surtout des céréales. De bonnes croquettes ne sentent pas mauvais, n'ont pas une forme trop régulière, ne graissent pas vos doigts et ne contiennent quasiment pas de céréales.

Vous pouvez aussi reconnaitre la qualité nutritionnelle d'un aliment à la quantité journalière recommandée par le fabricant. Plus la quantité à donner est grande, plus la qualité nutritionnelle est basse. Il suffit par exemple de 110-130 grammes de croquettes de très bonne qualité pour garder un teckel standard en grande forme. Un indicateur très efficace pour se faire une parfaite idée de la qualité de l'aliment: observez les déjections de votre chien. Pour le même poids et type (croquettes/boite) d'aliment ingéré, la qualité de celui-ci est directement en rapport avec la quantité à la sortie. Plus l'aliment est qualitativement bon, plus la crotte sera petite, solide et foncée. Les aliments qui sont bourrés de produits de remplissage et de céréales produisent des crottes molles et claires (quand les industriels n'ont pas rajouté des colorants et des produits justement pour éviter cela). En fait ce qui ne peut pas être assimilé ressort directement à l'arrière. L'observation des déjections vous apprend beaucoup, par exemple que le riz et les céréales entières ressortent en état, idem pour les grains de sésame.

Mais à quoi donc ressemble le menu type d'un canidé originel?

Pour savoir ce dont un chien à besoin, l'humain devrait s'intéresser au loup. Notre chien, qu'il soit un chihuaha de quelques grammes ou un grand dogue allemand s'est développé à partir de lui et les différences génétiques sont très réduites. L'alimentation du chien devrait s'orienter par conséquent dans la direction de celle du loup.

Le loup est un excellent chasseur qui partage ses proies avec les autres membres de sa meute. Il "soigne" même les membres de la meute blessés et leur apporte de quoi reprendre des forces. 

Les proies du loup sont surtout de grands gibiers mais aussi des petits mammifères (souris, lapins etc…). Quand il en a l'occasion, il chasse de grands oiseaux, plus rarement des poissons (il a encore un peu de mal avec les hameçons). Il mange aussi des fruits, des fines herbes, des baies, de l'herbe, des racines, insectes et les déjections des herbivores).

Sur cette base on calculera le contenu suivant pour une alimentation saine et équilibrée: 

De la viande (pour les protéines et les graisses)
Des abats (contiennent des vitamines solubles dans la graisse et des oligo-éléments)
Des os (pour le calcium) et du cartilage (bon pour les articulations)
Du sang (contient du sodium)
Contenu intestinal des herbivores (entre autres des herbes)
Fines herbes, herbes, fruits.

Il reste seulement la peau, les poils, l'estomac, les tendons, les os trop durs.

Le loup ne connait pas d'additifs faits pour l'attirer, le sucre, les conservateurs etc. Il ne passe pas non plus chez le boulanger pour acheter du pain ou dans un restaurant chinois, respectivement italien pour s'approvisionner en riz et pâtes (il n'y a pas de gluten dans son menu et son système digestif ne s'est pas développé pour le digérer). 

Vous pouvez observer que nos chiens aussi aiment manger les plantes et les baies: mes teckels adorent l'herbe, surtout les jeunes pousses printanières et j'ai déjà pu observer un très grand chien de chasse qui vidait littéralement un buisson de mûres du bout de la gueule toute pointue (j'ai d'abord cru halluciner). Un jour il s'est piqué la babine, depuis Walko a toujours réussi à "s'organiser" un humain et à lui faire comprendre qu'il devait lui cueillir les délicieuses mûres et les lui donner. Si vous aviez le malheur d'en boulotter une en passant, il vous lançait un regard noir désapprobateur. Vraiment intelligent ce bonhomme là.

Du loup au chien familial

Votre toutou aussi est un carnivore et même les végétariens doivent l'accepter. Si l'idée qu'un chien doit manger de la viande vous dérange, vous devriez peut-être vous tourner vers un autre animal, car en nourrissant un chien contre nature, vous ne lui rendez pas service. Les canidés ont des canines solides (pour attrapper les proies), leurs molaires sont très coupantes comparées à nos molaires faites pour écraser. Grâce à ces dernières, il peut facilement mettre en morceaux de gros morceaux de viande et des os (malheureusement aussi les laisses et les pieds de chaise). La salive de votre carnivore ne contient pas d'enzymes favorisant la digestion, qui sont par exemple nécessaires aux herbivores pour pré-digérer la nourriture. C'est la raison pour laquelle il ne mâche pas mais avale des morceaux entiers. Pour l'humain c'est au mieux déconcertant, au pire effrayant. N'oublions pas que depuis notre enfance, on nous répète dans arrêt que nous devons bien mâcher, tout le contraire de ce que doit faire le chien. Par conséquent, les gamelles destinées à empêcher le chien d'engloutir vite son menu sont aussi contreproductifs que le serait pour l'humain d'avaler d'énormes morceaux de viande crue sans la mâcher de surcroit. L'estomac de votre chien contient proportionnellement dix fois plus d'acide chlorydrique que le votre. Quand il digère, il arrive à un pH de point inférieur à 1 (nous on arrive péniblement à 4-5). Par contre pour que cette production d'acide se mette en marche, le chien a besoin d'un stimulus et celui-ci est la viande! La digestion en elle-même est rapide, en maximum 24 heures la viande et les os sont totalement digérés. En comparaison, un herbivore met 4 à 5 jours pour la même chose. En nous basant sur son anatomie (un estomac relativement grand et un système intestinal court), il est clair que le chien n'est pas fait pour digérer des céréales, sont corps mettrait des milliers d'années à s'y adapter. Et l'humain de s'étonner que ce qu'il lui fait avaler ne lui convienne pas. 

Hunde Barfen

Le concept BARF (Bones And Raw Food) déjà largement développé en Allemagne, se base sur l'idée de nourrir le chien selon sa nature, c'est à dire comme un loup le ferait, avec surtout de la viande crue, des os, des abats, des légumes, des fruits, des huiles de qualité et des additifs naturels. Ce concept censé (retour aux sources) s'est largement démocratisé, ce qui rend la pratique de plus en plus simple (alors qu'au départ il était difficile de trouver certains produits). 

Les menus se composent de viande crue de boeuf ou de volailles, des cous de poulets ou de canards, des carcasses de volailles, de cailles, des cous de dinde, des estomacs de poulets, des abats comme le foie et le coeur de poulet ou de boeuf, la panse, l'estomac des herbivores, du gosier, du mouton et du cerf. On ne donne jamais de viande de porc ou de sanglier car ces animaux peuvent être porteurs d'un virus mortel pour les chiens et que celui-ci se retrouve dans la viande crue. Ce menu est complété par environ 15% de fruits et légumes mixés ainsi que de fines herbes. Les chiens ne peuvent assimiler les fruits/légumes en morceaux, ils ne peuvent lors de la digestion ouvrir les cellules de ces derniers. Un peu d'huile sur le tout permet de tirer profit des vitamines liposolubles.

Si vous voulez nourrir ainsi votre chien, il faut donner tous les ingrédients sous forme crue (sauf certains légumes). La cuisson détruit les vitamines et minéraux ainsi que d'autres contenus naturels. Les aliments cuisinés sont de plus moins digestes pour le chien et les os deviennent très dangereux une fois chauffés: ils sèchent et font des esquilles. De nombreuses personnes ont peur de donner des os à leur chien, c'est très compréhensible. Sachez que la plupart des accidents dus à des os viennent du fait que ceux-ci étaient cuits, sortaient du four ou du grill, bref, ils étaient des déchets de cuisine. Vous ne devez donner que des os crus et si vous avez peur que le chien puisse les avaler en entier, prenez-les sur-dimensionnés. Ne les donnez que le soir, lorsque vous êtes présent.

Les avantages du BARF parlent pour eux:

- Le poil est brillant et en bonne santé
- Il n'y a pas ou très peu d'odeur buccale ou d'odeur corporelle
- Les dents restent bien plus propres, très peu de formation de tartre
- Le système immunitaire est renforcé, le chien reste plus sain
- Les tendons et les ligaments sont renforcés, les maladies arthritiques sont dimininuées
- La musculature est améliorée
- Les allergies disparaissent (il y a des vétérinaires qui utilisent avec succès cette alimentation sur des chiens allergiques)
- Les chiots grandissent plus lentement mais plus régulièrement (ce qui est meilleur pour les os)
- Les parasites intestinaux sont rares
- Le risque d'une torsion de l'estomac (haut avec les croquettes) est drastiquement réduit
- Les crottes diminuent de taille puisque le chien ne mange pas d'aliments non-assimilables. De plus elles sentent peu.

Jusqu'ici il était un peu compliqué pour le propriétaire canin normal de trouver les informations nécessaires et ensuite les produits. Sans avoir de bonnes connections avec le boucher local, c'était très difficile. Entretemps il existe des produits prêts à l'emploi sous forme congelée (voire sous forme de croquettes, très pratiques pour les vacances), ce qui rend simple de bien nourrir son chien selon sa nature. Comme le toutou nourrit ainsi peut bien mieux assimiler et ne mange pas d'inutiles produits de remplissage, la quantité donnée à manger est inférieure (environ 2 à 3% de son poids selon ses conditions de vie suffisent) et le facteur coût et - oh surprise - positif. Un exemple de produit BARF congelé tout prêt comprenant la viande, les légumes et fruits, les huiles etc s'achètent via internet pour 2,59 euro par kilogramme, sachant qu'un teckel de 7 kg mange environ 140-210 grammes par jour, selon qu'il passe sa vie sur le canapé, court toute la journée dehors ou qu'il mange en plus des aliments séchés ou reçoit des récompenses (attention, ici aussi les oreilles de porc sont à éviter à tout prix, elles peuvent contenir le virus mortel pour les chiens). Les frais de transport et d'emballage sont en sus, cela vaut donc le coup de prendre des grandes quantités. Un petit calcul à donné que pour 90 euro (28 kg d'aliments congelés livrés chez vous tous frais compris) et une ration journalière de 150 grammes, vous pouvez nourrir votre quadrupède de façon idéale pendant 6 mois! Avec une ration de 180 grammes, vous en avez pour 5 mois et vous ne devez même pas vous occuper d'aller chercher tout cela. Pour les germanophones, il existe beaucoup d'informations sur internet, il y a de nombreuses pages explicatives, de la littérature et même un magazine. Le pire dans le BARF est probablement le découpage de la panse fraiche et des estomacs d'herbivores. L'odeur est… vaut mieux faire cela dehors ou, si on a le nez sensible, se rabattre sur des produits congelés. La seule chose à laquelle vous devez absolument vous tenir est de ne pas commencer à nourrir ainsi votre chien sans chercher à en savoir plus. Afin que le chien ne finisse pas avec des déficits, il ne suffit pas de lui faire avaler des quantités de viande crue. C'est la raison pour laquelle certains vétérinaires sont contre cette alimentation, les chiens dont les propriétaires ne se sont pas renseignés et du coup font n'importe quoi, atterrissent tôt ou tard en consultation. Ne vous basez donc pas seulement sur les informations que je vous ai données ci-dessus ou sur 2 lignes lues ailleurs, lisez la littérature consacrée à ce sujet et faites en sorte d'être totalement informés.

Dites vous que vous ne faites la recherche pour un bon aliment une seule fois, quand vous aurez trouvé l'aliment idéal, vous serez certain que votre animal bien-aimé sera bien nourri des années durant. Ce sera de plus un gain financier, car un chien nourri sainement va moins chez le vétérinaire. Le vétérinaire voit rarement les chiens mangeant du BARF, demandez à la mienne, elle est tout à fait pour ce type d'alimentation quand elle est bien équilibrée et est ravie de l'état général de mes teckels.

Informations pratiques:

Passer à une nourriture saine

Il y a régulièrement des personnes qui reviennent vers moi en disant que leur chien est totalement malade depuis qu'il mange les nouvelles croquettes ou le BARF. Elles retournent donc vers leurs croquettes de mauvaise qualité car "c'est visiblement mieux pour le chien". L'erreur est encore et toujours la même: le système digestif du chien mal nourri perd sa performance et n'est pas capable de digérer au pied levé de la viande fraiche et des os. D'ailleurs on reconnait très facilement un chien mal nourri sans le voir au commentaire de ses maitres: "oh non! je ne peux pas donner d'os à mon chien, cela le rend malade". Un chien ayant un système digestif sain ronge des os dès le plus jeune âge et tant qu'il aura des dents solides, hors ronger des os est bon pour la solidité dentaire canine. 

Comment faire?

Ne faites jamais la transition brutalement. Par exemple si vous décidez de passer à un type de croquettes de bien meilleure qualité, faites des mélanges: mélangez 1/5ème de nouvelles croquettes avec celles que vous allez arrêter et nourrissez le chien avec ce mélange durant 1 semaine au minimum. Si aucun dérangement digestif n'est notable, passez à 1/4 pendant une semaine aussi, puis 1/3 pendant 2 semaines, 1/2 pendant 1 mois. Surveillez toujours bien le toutou, si une phase de transition se passe très bien et que la suivante semble "coincer" un peu, prolongez là jusqu'à ce que la digestion se fasse correctement. Le chien doit recréer une acidité de type normal au niveau de son estomac, cela peut prendre du temps s'il est mal nourri depuis des années. Surveillez aussi les selles, elles doivent diminuer de taille au fur et à mesure.

Combien de fois par jour faut-il nourrir le chien?

Un teckel ne doit pas être nourri une seule fois par jour. En effet, cette race a une tendance à faire des tortions d'estomac, celles-ci sont d'autant plus probables quand on lui donne des croquettes qui vont gonfler une fois avalées. Une prévention simple de ces dangereuses tortions (qui non opérées en urgence mènent à la mort) est de séparer les portions et de nourrir en deux fois, le matin et le soir. Ne donnez pas en 3 fois, cela oblige l'estomac à travailler en permanence et il a besoin de phases de repos.

Une bonne idée pour éviter les manques

Si vous voulez nourrir votre chien avec du BARF et avez peur des manques, vous pouvez vous en sortir avec une pirouette: un repas sera composé de viande fraiche, légumes etc ou os avec de la viande autour, l'autre de croquettes de très bonne qualité. Il y a deux avantages annexes à faire ainsi: vous pouvez donner les croquettes au moment de la journée, ou vous avez le moins de temps pour préparer le repas du chien et de plus il reste habitué à en manger, ce qui facilite largement les choses quand vous voyagez avec lui.

Les récompenses

N'oubliez pas de déduire les récompenses de la quantité totale de nourriture que vous lui donnez, sinon vous allez avoir un petit boudin sur pattes. Ne donnez pas non plus n'importe quoi, vérifiez aussi ce qui est imprimé sur les sachets, la plupart contiennent des méchants conservateurs et antioxydants, sont bourrés de colorants et de sucre. Un bon plan: des morceaux de poulet séché qu'un peut couper et petits morceaux (c'est fastidieux mais cela fonctionne très bien), ou des petits morceaux de viande séchée.

Mon teckel est-il gros?

Certains teckels font mal au coeur, ils ressemblent à des petits tonneaux sur pattes au lieu d'être des chiens musclés et agiles. Leur dos s'abime et les problèmes de santé sont programmés. Il n'y a pas de secret, un teckel trop gros mange trop, mal, ne bouge pas assez et est souvent bourré de récompenses (en lieu et place de caresses). Il est inutile de peser le chien pour savoir s'il est trop gros ou s'il a grossi. Le poids dépend aussi de la masse musculaire et un teckel standard de 8 kg peut être difforme, alors qu'un teckel de 9 kg peut être un paquet de muscles sans un poil de graisse. Utilisez la méthode suivante: le chien étant debout, caressez fermement les 2 côtés de la cage thoracique. Vous devez nettement sentir les côtes sous la peau. Si vous ne les sentez que légèrement, le chien doit perdre du poid, si vous ne les sentez pas du tout, c'est critique. Il va alors falloir faire marcher beaucoup le chien, enlever radicalement tous les extras qu'on peut lui donner à manger à côté de sa ration quotidienne et diminuer celle-ci d'un tiers en dessous de la quantité recommandée par le fabricant. C'est difficile à faire, mais c'est le prix à payer pour sa santé.