La transformation de poils durs sains en poils de détresse, mous de mauvaise qualité quand le teckel a eu les poils coupés/tondus et la possible récupération d’un poil normal


J’ai développé le concept du “poil de détresse” après avoir travaillé des années durant sur le poil dur des teckels et en avoir analysé la structure et surtout les changements de celle ci selon les soins y étant apportés. C’est ainsi en observant les robes de mes chiens et ce ceux présents dans ma famille que j’ai pu constater combien la qualité des poils se modifie selon la façon dont ils sont traités. Suite à cela j’ai commencé de nombreuses recherches dans le monde entier, car en Allemagne personne ne pouvait m’aider à avancer sur ce sujet. Je me suis vite rendue compte que même les professionnels comme les éleveurs, les juges, les personnes venant contrôler les chiots des portées ne savent en général pas du tout quelles sont les conséquences de la coupe/tonte des poils et quelles en sont les causes. C’est pourquoi depuis des années je m’engage pour faire connaitre ces points essentiels lorsque l’on a de tels chiens, afin que leur poil soit traité comme il se doit. 

IMG 8007

Voici comment se développe le poil "de détresse”:

À la fin de sa période de pousse (phase anagène) et de la phase de transition (phase catagène) le poil dur mort  (phase télogène) va rester accroché dans le canal pileux. Sur cette photo en gros plan on peut très bien voir la structure d’un poil dur sain. La tige est très épaisse et ici bicolore ce qui est courant. Le follicule est tellement épais que le poil ne va pas tomber comme il le ferait normalement, car à la fin de la phase télogène un nouveau poil se met à pousser et fait normalement tomber le poil mort. J’ai lu qu’il serait doté de petits crochets minuscules le maintenant en place, mais je n’ai pu le vérifier, faute de matériel adapté.  Chez un chien de type berger allemand ou labrador ou bien même un teckel à poil court le nouveau poil va éjecter le poil mort, chez un poil dur cela ne fonctionne pas. 

Leur durée de vie épuisée, les poils restent donc en général en place, les chiens ayant encore un poil sain commencent alors à se gratter frénétiquement partout, ils se frottent aux meubles, aux tapis, aux paillassons, sous les tables-basses. Souvent on les voit aussi qui se mordent les cuisses ou bien les pattes en pointant les babines. Ce comportement qui est simplement dû au fait que les poils morts démangent énormément est remarqué par les propriétaires et les vétérinaires  consultés vont presque toujours diagnostiquer des puces ou une allergie au gluten (très à la mode) quand ils ne trouvent rien de visible, finalement le chien va recevoir un traitement qui n’a rien à voir avec le problème. Le pire est qu’après un certain temps le chien va arrêter de se gratter et il va vivre avec cette sensation désagréable, le propriétaire donnera donc raison au vétérinaire qui est passé à côté du problème.

La seule façon de s’occuper correctement du poil dur et d’enlever le poil mort par épilation, ce qui fait du bien au chien qui apprécie beaucoup l’opération lorsque c’est effectué correctement. Malheureusement on trouve toujours des personnes incompétentes qui vont chercher à faire croire aux propriétaires du chien que c’est une torture de l’épiler. Les personnes ayant assisté à une épilation faite dans les règles de l’art savent parfaitement que ce n’est absolument pas le cas. Par contre l’épilation demande beaucoup d’expertise et de temps. Si les maîtres croient ces balivernes, leur chien va être en partie ou complètement fait aux ciseaux ou tondu et par la suite vont s’étonner de le voir se transformer en un temps relativement court comme vous allez pouvoir le constater grâce aux exemples ci-dessous. Avant cela, voici comme promis l’explication de la genèse des poils « de détresse ».

  1. le poil dur est à la fin de son cycle de vie (phase télogène), il est mort mais reste en place
  2. Un nouveau poil va pousser juste en dessous et normalement chez un chien à poil court celui-ci va pousser le poil mort et le faire tomber, mais dans le cas du poil dur cela ne fonctionne pas. Le poil mort reste en place. Pour que le nouveau poil puisse continuer à pousser, il doit être beaucoup plus fin et va se modifier en conséquence. Pour réussir à passer à côté du poil mort il va perdre en épaisseur et en couleur, il devient ce que j’appelle un poil de détresse. 
  3. Lorsque les poils sont coupés ou tondus au lieu d’être épilés il va se former poil de détresse sur poil de détresse et dans chaque canal pileux vous allez pouvoir trouver plusieurs poils morts très fins, ternes, faisant souvent de petites bouclettes. Au fur et à mesure ces poils vont élargir le canal pileux et étouffer le sous-poil qui se trouve groupé autour de chaque tige de poil dur.
  4. Si le propriétaire réagit trop tard, il peut arriver que les follicules pileux de chiens tondus des années durant ne produisent plus de poils durs, mais seulement un poil soyeux anormal chez le teckel à poil dur, qui ressemble un peu à celui du Yorkshire terrier. Au bout du compte il peut arriver que les poils ne soient plus du tout épilables, comme ce fut le cas chez ce teckel gris clair (photo ci-dessous), qui a été tondu pendant 10 ans par un coiffeur canin qui n’a jamais informé les maîtres sur la marche à suivre correcte, à l’origine il était noir et feu comme on peut le voir sur le masque, ou il es resté intouché.
10373506_709200262474749_6052734594714625333_n


Il est par contre tout à fait possible de tenter un sauvetage quand le chien n’a pas été tondu ou fait aux ciseaux un trop grand nombre de fois. La petite berlinoise Greta en est un bon exemple et je remercie la propriétaire qui m’a fait parvenir les photos pour que chacun puisse voir comment la qualité des poils de Greta a d’abord été ruinée, puis reconstruite peu à peu.

Plus d’informations sur ce thème ici: L'épilation, les conséquences de la coupe et la tonte, sauver des pelages ruinés

________________________________________________________________________


87C7CBA2-D0B7-453F-AE55-9937F92DF2CD

Greta en tant que chiot chez son éleveur : elle avait un poil très beau, très dur avec une bonne couleur malgré le fait que ce soient encore des poils de chiot, adulte elle aurait eu des poils de championne.

F9706259-F7F2-45DB-B11B-AB96B5E5379E









F9A8A531-9DB5-4AD4-A50B-E79DA1F39480

À deux mois (à droite) les poils se développent de façon normale.



À gauche Greta à trois mois. Entre trois et quatre mois il faut poser la base pour un poil sain et dur. Pour ce faire, une personne très expérimentée et calme doit commencer l’épilation. On peut bien voir sur les pattes qu’il est temps d’enlever les poils, ils ont mûrs. Si à ce moment-là une erreur de soin est faite (couper ou tondre) la conséquence sera une perte de la qualité des poils. Les poils mous sur les pattes sont très souvent non pas dûs à la génétique mais une conséquence directe d’un mauvais traitement à cet âge, ce qui donne un résultat qui ressemble aux photos suivantes:

IMG_0073




C’est la même chienne après avoir eu le poil coupé. Souvent l’argument des coiffeurs canins qui ne savent pas épiler est d’affirmer que le poil est trop mou ou que le chien est encore beaucoup trop jeune. On entend aussi beaucoup que ça va lui faire mal ! Ceci ne correspond en rien à la réalité et montre simplement que la personne qui affirme cela ne sait pas épiler correctement et/ou qu’elle n’a pas envie de se faire autant de travail. Il est beaucoup plus simple de vous donner une mauvaise conscience, puis de détruire la structure des poils aux ciseaux ou avec la tondeuse. 

Penser que certains peuvent le faire en réalisant les conséquences est effrayant...

IMG_1534

Le mauvais traitement du poil va le modifier de façon dramatique. Il faut toujours épiler le poil dur, sinon il va devenir pâle, mollasson,  faire des vaguelettes, chez certains chiens même des petites boucles. On voit très bien sur la photo à gauche comme un coiffeur canin a massacré le poil : la barbe a été coupée, ce qui est à proscrire. La couleur est très claire, les poils beaucoup plus fins qu’ils devraient être. Les oreilles et les sourcils sont aussi touchés, les poils sur tout le corps sont beaucoup trop clairs et fins. Le magnifique petit teckel à poil dur du départ est méconnaissable. La seule partie qui laisse deviner sa couleur d’origine est le bout des pattes et ceci pour une bonne raison: Greta ne se les laisse pas toucher, donc impossible d’y passer la tondeuse!  Ci-dessous Greta a juste un an ! On ne reconnaît même pas la jolie petite chienne rousse qu’elle était et ça n’a rien à voir avec un développement naturel. C’est une conséquence directe du traitement contre nature du poil, un peu comme si vous vous laviez les cheveux avec de l’acide et vous demandiez ensuite pourquoi ça ne les arrange pas.

IMG_1472











À gauche une photo de Greta à 14 mois !

Voilà ce qui arrive quand le poil dur est traité contrairement à sa nature et à ses besoins.

Les propriétaires ont commencé à être arrêtés par les passants pour leur demander de quelle race il s’agit, si elle était un mélange de teckel avec un Yorkshire terrier. À l’origine elle était rouge avec un trait sombre sur le dos. 

Lorsque l’on traite le poil d’un teckel à poil dur couleur sanglier en le coupant, il va virer au beige/ gris clair jusqu’au blanc crême. Les teckels chocolat vont devenir gris (voir ci-dessous l’histoire d’Obi), les teckels noir et feu quant à eux vont devenir gris argent.



En allant regarder de plus près, on peut voir que Greta n’avait plus du tout de sous poil, par contre entre les poils de détresse on pouvait encore trouver quelques petits poils bien colorés et vraiment durs en noirs et rouges, ce qui est un très bon signe. (À gauche on peut voir une partie du poil qui a été épilé, tout le chien ressemblait à ce qu’on peut voir sur sa jambe, donc de longues mèches blondes). Les poils courts fins ne sont pas du sous-poil mais du poil censé être dur et qui est la repousse, mais sous forme de poils de détresse.



Face à un cas pareil il n’y a qu’une solution : tout doit être épilé. Pour faire un mauvais jeu de mots, il faut mettre la petite dame à poil sans utiliser quelque chose qui coupe ! Le poil doit être épilé et ce n’est pas évident, car les poils de détresse se laissent nettement moins bien enlever qu’un poil dur sain.







Devant un chien dans l’état de Greta à 14 mois,  chacun va vous dire que le chien ne peut être que tondu ou que les poils doivent être coupés, car beaucoup trop mous pour être épilés. Dans le pire des cas il s’agit d'un mensonge volontaire par manque d’envie de s’y coller, dans le meilleur des cas c’est simplement un manque total de connaissances. Il est certain que ce serait beaucoup plus facile et beaucoup plus rapide de prendre les ciseaux ou la tondeuse que de faire le travail correctement et de sauver le poil.

________________________________________________________________________

Seulement trois mois après avoir enlevé les poils de détresse Greta ressemble à nouveau à ce que vous pouvez voir sur les photos ci-dessous et ce n’est pas encore le résultat final.









Pour comparer, le dos 3 mois avant ci-dessous:















________________________________________________________________________

5 mois après avoir complètement épilé Greta

IMG 8336IMG 8340













IMG 8343

Les poils de Greta ressemblent à nouveau à un poil dur, ils retrouvent leur couleur et ils sont beaucoup plus épais qu’avant.

IMG 8347

Sur le gros-plans à gauche on peut bien voir les poils rouges et noirs qui reviennent en nombre et qui avaient presque totalement disparu, cinq mois auparavant on n’en trouvait que très peu. Vous pouvez aussi voir de nombreux petits poils très fins et clairs, ce sont des poils de détresse qui vont encore revenir régulièrement puisqu’ils sont encore en train de pousser sous la peau. Cela va prendre du temps pour que le poil se remette. Parfois il y a des poils sur certaines parties du chien qui ne sont plus à sauver,  mais cela vaut toujours le coup d’essayer et d’essayer encore, car en général il est tout de même possible de récupérer beaucoup de qualité.

IMG 8358

Sur la photo ci-dessus à droite vous pouvez voir la différence entre le poil dur et les poils de détresse qui ont été enlevés. Les petits poils très fins sont des poils de détresse, les poils beaucoup plus épais et longs des poils durs. Il n’y a pas de sous-poil.

La plupart des coiffeurs canins prennent les ciseaux au plus tard quand il s’agit de s’occuper de la tête c’est-à-dire de la barbe, des sourcils, des oreilles, des côtés de la tête, avec des conséquen-ces terribles. Juste pour que vous vous remémoriez ce à quoi Greta ressemblait après avoir été tondue et sa tête faite  aux ciseaux voici sa photo “avant” à droite.

Cinq mois plus tard et après avoir épilé sa tête par deux fois dans sa totalité, il est possible maintenant de fignoler la barbe qui elle aussi doit être sauvée.

Dans les réseaux sociaux on peut souvent voir des photos de teckels qui sont présentés avec des barbes qui ont été coupées en dégradé ou bien arrondies, alors qu’en fait une barbe ne doit absolument jamais être coupée, même pas un tout petit peu, sous peine d'obtenir exactement ce qu’on voit sur la photo ci-dessus elle devient fine, pâlichonne et tout bonnement affreuse et indigne d’un teckel à poil dur.

Les derniers mois de travail sur la tête ont déjà permis de d’avancer,  la couleur s’est améliorée ce qu’on voit bien au niveau des oreilles, la qualité du poil aussi. Sur la photo à gauche on peut voir comme la moitié de la barbe a été débarrassée des poils de détresse que vous pouvez admirer sur la photo ci-dessous. Et non! le fait d’enlever les poils de détresse au niveau de la barbe ne fait pas mal du tout et d’ailleurs ça n’est absolument pas comparable avec l’épilation de poils de barbe chez les humains ! Ce n’est pas du tout le même style de poils.

Le résultat est à voir ci-dessous:

IMG 8351

Les couleurs sont maintenant plus correctes, Greta est à nouveau rouge et maintenant plus personne ne va demander si c’est vraiment un teckel.

IMG 8388




IMG 8389












IMG 8395













________________________________________________________________________

Après un an:

IMG 0116

Le chemin fut long et cela va encore demander du temps pour que les poils s’améliorent. Les poils de détresse continuent à revenir pendant fort longtemps. Comme la petite demoiselle a dû être stérilisée cela n’arrange pas les choses, le manque d’hormones a de lourdes conséquences sur la qualité du poil.

À gauche on peut quand même voir immédiatement que le poil qui a repoussé a une structure bien meilleure et une couleur beaucoup plus soutenue que l’état de départ.

Comme souvent, le problème majeur est à retrouver au niveau des pattes ou pendant encore des années on va retrouver des poils de détresse.

Après une nouvelle épilation on peut voir comme le faux Yorkshire est devenu un vrai teckel réellement magnifique.

IMG 0126





IMG 0128 3













Ci-dessous vous pouvez voir son dos. Si vous le comparez avec les photos prises au début il y a un an, vous pouvez voir que l’impossible a déjà été fait.



IMG 0131 2
IMG 0141


________________________________________________________________________

Après 15 mois d’épilations conséquentes et régulières Greta ressemble maintenant à cela et son poil est vraiment dur. De temps en temps on retrouve encore quelques poils de détresse, ce qui est normal, mais la quantité est vraiment très petite. Le poil sur la tête ne se laissera probablement plus jamais sauver complètement. Le poil coupé dans son visage et la barbe ont dû être complètement enlevés. Cela a duré jusqu’à ce que l’on ait réussi à épiler tous les poils de détresse, mais comme vous pouvez le voir ici aussi, elle a retrouvé un beau poil dur au lieu d’avoir des petits poils fins et sans couleur. Avec la qualité du poil qui est revenue, on a aussi retrouvé la couleur.

IMG 1656 IMG 1630



________________________________________________________________________

Obi est un teckel standard de 15 mois dont l’état ne permet même plus d’imaginer ce à quoi il aurait dû ressembler 


Obi est né chocolat, il n’est pas castré et aurait donc dû grandir de la même couleur que sur sa photo de chiot, avec celle belle tonalité contrastée. Comme on peut le voir sur les photos que sa maîtresse nous a mises à disposition, quelque chose a profondément changé le poil. 

Qu’a t'il bien pu se passer ici ? C’est tout simple: comme elle ne pouvait trouver personne qui épile vraiment et ne coupe pas le poil, la maîtresse a acheté un couteau à trimer, s’est laissé montrer comment faire et s’en est servie sur son chien.

Voici le résultat ci dessous, mais qu’est-ce qui s’est passé ?

IMG_3170

Les couteaux à trimer portent le nom de couteau parce qu’ils coupent. L’art est de les utiliser pour seulement accrocher le poil afin de l’enlever de façon contrôlée et régulière, ce qui ne s’apprend pas facilement, cela demande beaucoup d’expérience avant de savoir vraiment s’en servir. Ils ne pardonnent aucune erreur, quand on ne sait pas s’en servir de façon très filigrane, il se passe exactement ce qu’on peut voir ici, les poils ont été coupés et on obtient le même résultat que sur un teckel tondu avec quelque poils sauvés parce qu’on n’attrape pas tous les poils à chaque fois. La question est: peut-on encore sauver le poids de ce petit teckel ? Oui ! Quand on sait comment.

IMG_3164



Heureusement la maîtresse n’a pas pu faire les pattes, parce qu'Obi ne se laissait pas faire. On peut bien voir que les poils sont très longs (et morts depuis fort longtemps), mais ils ont une bonne qualité. Ce teckel devrait avoir un poil vraiment très dur.

IMG_3179

Au niveau de la queue on peut encore reconnaître la couleur d’origine.


 











Lorsqu’on regarde le poil déjà débarrassé de quelques poils blancs de près, on trouve deux types: quelques poils colorés de bonne augure et de nombreux poils de détresse (voir les explications plus haut).









Si on pose les poils sur une feuille, on peut voir exactement de quoi il en retourne. Vous allez trouver une grande quantité de petits poils blancs cotonneux qui sont des poils de détresse et il y a encore de vrais poils durs même s’ils sont relativement fins. Ici il y a de très bonnes chances de pouvoir récupérer une grande partie de la qualité de la robe d'Obi. Pour ce faire, il faut du temps, de la régularité, lui donner les bons compléments alimentaires. Enfin il  beaucoup de technique et la confiance de la maîtresse.


D’abord il va falloir enlever le maximum de poils. Tous les poils mort doivent être épilés afin d’enlever le maximum de poils de détresse. Sur l’image de gauche on peut bien voir qu'ici et là on trouve même des vrais poils durs bruns. Par contre le sous-poils est quasiment inexistant, on n’en voit qu’un tout petit peu, ce qui est une conséquence directe du mauvais traitement du poil. Malheureusement cela n’est pas toujours rattrapable mais j’ai déjà vu plusieurs fois des sous-poils qui se sont totalement reconstitués. 










À droite vous voyez une partie du poil  d’origine qui est encore visible au niveau de la cuisse. Ici la propriétaire n’a pas réussi à bien les accrocher en croyant les épiler et vous pouvez voir effectivement ce à quoi devrait ressembler le chien au niveau de la couleur. Là on peut réaliser le drame des poils de détresse. D’ailleurs qu’on les appelle poils de détresse ou autrement est sans importance. Il s’agit seulement de savoir comment ils se forment et donc comment on peut les éviter. La plupart des teckels avec un poil très mou et sans couleur ne sont pas nés ainsi, ceci est le résultat du travail humain. Si on s’en occupe de façon erronée, le poil se modifie et perd ses qualités. exactement comme vous pouvez le voir ici.

Voici à quoi ressemble son postérieur après avoir enlevé les poils. Pendant encore des mois on va y retrouver des poils de détresse qui vont revenir puisqu’ils sont encore en train de pousser sous la peau. Le premier but est donc une année, et nous allons suivre le développement.

Ci-dessous le corps après avoir enlevé le maximum. Les poils du ventre seront enlevés peu à peu par la propriétaire elle utilisera seulement les doigts.












La tête est toujours un thème à part. Heureusement la propriétaire n’a pas beaucoup touché à la barbe, celle-ci montre où elle a été coupée, les parties gris-blanc ne sont pas à ignorer.

Voici à quoi ressemble le résultat d’étape:


















La première étape est réussie, c’est un début, le début d’un sauvetage et je suis persuadée que le petit Obi va pouvoir récupérer relativement rapidement un poil sain épais qui ne va plus le démanger. 











Nous recevons régulièrement des photos pour pouvoir suivre de très loin l’évolution de la robe d'Obi.

 Plus 7 jours


 Plus 2 semaines


 Plus un mois


A suivre...