Sauver des pelages extrêmes

Le sauvetage du poil de Klara

IMG_6678

Klara est un teckel standard de neuf ans, elle a vécu toutes ces années quasiment laissée à elle-même dans une grande ferme. Lorsque son propriétaire est décédé, elle a été adoptée par une famille fantastique et celle-ci a tout de suite cherché de l’aide pour le poil totalement laissé à l’abandon de la petite chienne. Klara n’avait plus du tout de sous poil (celui-ci disparaît complètement lorsque les teckels à poil dur ne sont pas régulièrement épilés) et elle était surtout recouverte d’une épaisse couche de nœuds et de poils feutrés. C’est seulement à la palpation qu’elle était reconnaissable en tant que teckel de race.

Lorsque l’on se trouve face à des poils dans cet état,  on entend surtout qu’il est seulement possible de tondre le chien. Ceci est faut et c’est ce que nous voulons vous montrer ci-dessous, car si tondre le poil est très rapide et facile, le chien ne va plus ressembler à un teckel et le poil sera de fait détruit. 

Vous pouvez voir ci-contre à gauche le poil d’un teckel de même taille et de même type qui avait au départ la même couleur de base.  Merci aux propriétaires de ce teckel et à la famille de Klara pour la mise à disposition de ces photos pour que nous puissions les montrer car sans elles je ne pourrai pas expliquer ce qui suit. 

Pour sauver le poil de Klara il faut surtout avoir beaucoup de patience et la volonté de le faire. C’est parce que personne n’a jamais utilisé un ciseau ou une tondeuse sur elle qu’il sera possible de sauver son pelage et de lui rendre l’aspect d’un petit teckel à poil dur. 

IMG_6680

La tête de Klara, ses babines et ses oreilles sont couvertes de feutre durcit et de plusieurs centimètres d’épaisseur, les poils de détresse feutrant très facilement. 

Tout doit être épilé de façon totalement maîtrisée mais comment y arriver lorsque tout le chien n’est plus constitué que de nœuds et de feutrage. Cela demande beaucoup de calme autant du côté du chien, que du côté des humains.

La partie dorsale doit toujours être faite en premier, ainsi le chien s’habitue à l’épilation et il est possible de tester des techniques différentes pour voir comment on peut arriver au mieux à enlever les poils. En fait Klara a vraiment apprécié. On pouvait voir littéralement que cela lui faisait énormément de bien. 

IMG_6690

Klara n’a plus du tout de sous-poil mais comme elle a été épilée et non pas tondue, les poils vont avoir une chance de pouvoir repousser normalement et elle pourra probablement retrouver un sous-poil correct et suffisamment dense. 

Il a fallu utiliser un outil spécial qui ressemble à une scie pour séparer les parties feutrées afin de pouvoir les épiler correctement.

Une fois le dos fait, il est temps de passer à la tête. 

Les deux grandes zones qui posent problème sont les oreilles et les babines. Sa tête était constituée de quatre gros paquets totalement feutrés, un paquet par oreille incluant l’intérieur et l’extérieur, les oreilles ont été mesurées avec jusqu’à 3 cm d’épaisseur et elle ne pouvait plus les secouer depuis très longtemps, puis un paquet par de babine. 

Klara a coopéré très gentiment malgré les difficultés, elle ne pouvait plus ouvrir la gueule normalement depuis fort longtemps, les poils supérieurs et inférieurs était totalement imbriqués et collés les uns aux autres. 

Avec beaucoup de calme et beaucoup de patience sans douleur et sans ciseaux ni tondeuse, Klara a été épilée pour respecter la nature de son poil et peu à peu elle s’est transformée et a visiblement apprécié.

IMG_6784


À droite on peut voir la première oreille épilée en comparaison de la seconde oreille.

IMG_6800

Photo ci-dessous à droite: Les oreilles sont faites, ainsi qu’un côté de la gueule, voyez la différence par rapport à l’autre côté. 

Notez que quelqu’un a visiblement coupé les sourcils et le contour des yeux avec des ciseaux, il va falloir arranger cela.


IMG_6829.jpeg

Le résultat est à peine croyable, Klara a à nouveau un vrai visage et elle est tout de suite reconnaissable en tant que teckel à poil dur. C’est vraiment la transformation de la belle de la bête en la belle. 

Vous pouvez comparer avec la tête du pauvre chien tondu tout en haut de la page, cela donne une idée de la différence entre la tonte et l’épilation. 

Arrivée à la maison, la nouvelle Klara s’est précipitée sur une balle sur laquelle elle n’aurait pas pu mordre pendant des années puisqu’elle n’arrivait pas à ouvrir la gueule plus de deux ou trois centimètres.


Dernière partie, le sauvetage des pattes

Les pattes de Klara sont essentiellement constituée de poils de détresse qui se forment lorsque les poils ne sont pas épilés correctement. Ici les poils n’ont jamais été touchés, ils devraient se laisser sauver alors que ce n’est pas toujours le cas lorsque les poils ont été coupés ou tondus, des fois il est alors impossible de leur faire retrouver une qualité normale.

IMG_6983.jpeg



La différence entre le côté après épilation et le côté non épilé est impressionnante. 

IMG_7005








Voici la petite Klara totalement débarrassée de son feutre, elle prouve que même des chiens dans cet état ne doivent pas être tondus mais qu’on peut très bien sauver leur poil en le respectant et le traitant de façon adéquate. Maintenant le poil doit d’abord pousser, de nouveaux poils de qualité vont se former et pendant des mois encore, des poils de détresse vont apparaître puisqu’ils se trouvent déjà sous la peau. Le poil dur va finir par revenir et à terme le sous poils devrait réapparaître. Comparez la avec les photos du teckel qui a été tondu (en haut de la page). 


Des informations au sujet de l’épilation et pourquoi vous ne devez jamais faire couper ou tondre les poils de votre teckel à poli dur sont à trouver sur les pages suivantes:

- L'épilation n’est pas une option mais le soin naturel du poil dur 

- La transformation de poils durs sains en poils de détresse 

- Les conséquences de la tonte du poil dur

6 semaines plus tard

IMG 8276IMG 8274







IMG 8283


Beaucoup de poils ont repoussé une fois les canaux pileux libérés, on voit aussi nettement les poils de détresse qui sortent alors qu’ils étaient bloqués dans les canaux par les poils qui étaient en place.

 L corps une fois débarrassé des poils plus long on se trouve directement face au poil vraiment dur d’excellente qualité de Klara. Il y a aussi beaucoup de petites pellicules, la peau est littéralement en train de muer mais est-ce vraiment grave ? Non, en fait c’est même plutôt bon signe parce que cela montre que la peau se renouvelle, ce qui n’était pas possible avant puisqu’elle était bloquée par la carapace qui l’empêchait de respirer. 

Dans les oreilles Klara avait de l’eczéma devenu visible après l’épilation, ce qui est une conséquence relativement habituelle quand on ne traite pas correctement le poil dur, c’est presque surprenant qu’elle n’en ait pas eu partout.

IMG 8312



Les poils de détresse blancs vont être encore revenir pendant des mois et il n’est même pas certain que nous puissions à terme arriver à vraiment l’en débarrasser totalement. On ne peut pas le dire avec certitude, ce n’est pas une science exacte, chaque cas est différent. La seule chose certaine est qu’il faut les enlever avec douceur. Comme ces poils sont extrêmement fins et ne couvrent quasiment pas la peau, il est normal qu’à certains endroits comme en haut de la tête ou sur la poitrine la peau soit visible lorsqu’on les enlève. Sur le dos le résultat est déjà fantastique, il manque juste le sous-poil, le reste du corps va demander plus de temps.Le résultat visible à gauche est déjà impressionnant, quand on pense ce à quoi elle ressemblait huit semaines avant.

IMG 8320











6 mois plus tard



Surprise! Klara est couleur sanglier et non sanglier foncé comme supposé au départ. Ici on voit bien la différence entre un poil dont le soin a été ignoré totalement et celui qui a été coupé ou tondu. Le poil dont personne ne s’est occupé se laisse sauver bien plus rapidement. 






Le museau s’est superbement remis. Des poils sains poussent.










Sur les pattes aussi, des poils sains épais.











Six mois après le début de l’opération de sauvetage de son poil, Klara est déjà un très joli petit teckel. 













________________________________________________________________________

Louise, tondue une fois puis massacrée au Coat King

Louise est une petite teckel d'un an absolument adorable et qui a eu par deux fois le poids très abîmé simplement par méconnaissance. À l’âge de trois mois un coiffeur canin lui a tondu les pattes, la poitrine et a coupé la barbe au lieu de l’épiler correctement. Après trois épilations successives sur une période de 6 mois,  elle a retrouvé un poil de qualité et les poils de détresse qui avait fleuri partout avaient disparu. Les poils du dos étaient superbes et la chienne avait vraiment un poil dur très épais et de qualité. Puis il s’est passé une petite catastrophe quand un membre de la famille à brossé les poils du dos avec un instrument nommé coat king,  ce qui a eu des conséquences que nous allons vous expliquer grace aux photos ci-dessous, car souvent ces accessoires qui existent en version coupante très répanduesont vendus même par des éleveurs très mal informés à des acheteurs de chien à poil dur, poils pour lesquels ils ne sont vraiment pas faits.  La version non coupante est dédiée au poil dur et difficile à trouver, nous n'avons même pas pu en trouver une pour l'essayer.

IMG 8003IMG 8005


Voici la conséquence d’un brossage de cinq minutes avec un coat king usuel et coupant. 

Pouvez-vous voir les poils blancs ? 

Ce sont des poils normaux qui ont été coupés dans la partie blanche, ce que vous pouvez très bien voir  sur la photo ci-dessous ou quelques poils qui ont survécu à ce massacre sont à voir sur une feuille de papier. 

IMG 8007



IMG 8002



IMG 8008



Ces poils n’ont pas été coupé et vous voyez très bien que ils sont dans la partie supérieure noir et dans la partie inférieure blanc (photo à droite).





Ci-contre les poils ont été épilés correctement et on voit très bien qu’ils sont bicolores. Le poil commence à pousser noir, puis à la moitié de sa longueur il change de couleur, devient blanc. Le coat king à coupé les poils à la moitié de la longueur, la partie noire a été retirée. Cela arrive aussi lorsqu’une personne ne sait pas se servir d'un couteau à épiler, celui-ci devant être utilisé de façon à tenir le poil et surtout pas à le couper, ce qui demande beaucoup d’entrainement. Ici on a un instrument qui en quelques minutes peut détruire totalement les poils comme vous pouvez le constater sur la photo ci-contre, sachant qu’il n’est pas fait pour le poil dur mais que même les vendeurs ne lisent pas la notice. La seule solution va consister à enlever tout le poil de couverture jusqu’au sous-poil, car maintenant il n’est plus possible de séparer les poils prêts à être épilés des autres. Cela va demander six mois à un an pour arriver à récupérer à poil correct sur cette chienne. Le coat king coupant n’est pas du tout adapté au poil dur il en existe bien un qui ne coupe pas,  mais rien ne peut remplacer le bon travail d’une épilation professionnelle avec les doigts ou mieux le couteau à épiler, sachant que ceux-ci sont difficiles à utiliser et demandent beaucoup d'entrainement. 

Sur les pattes Louise n'a heureusement pas été brossée avec cet instrument, par contre on y trouve encore neuf mois après la première épilation des poils de détresse qui se sont formés puisqu’un coiffeur canin les avaient tondues. Comme cette chienne a une qualité de poils excellente, on peut espérer qu’elle va récupérer une bonne structure du poil ici aussi. 

Malheureusement la barbe et les sourcils ont été coupés et même neuf mois après on peut voir le résultat. La chienne devrait avoir une barbe épaisse dure très colorée et des sourcils de la même qualité. 

Comme vous pouvez le voir ci-dessous elle a des poils beaucoup plus mous que ce qu’ils devraient être, la couleur est beaucoup moins intense que la normale, ils sont même gris alors qu’elle est toute jeune. Ceci est une conséquence directe de la coupe de ses poils au lieu de les avoir épilés comme il aurait fallu.

La seule possibilité de sauver le poil est de l’enlever par épilation,  donc il va falloir faire table rase du poil sur la tête ce qui inclut la barbe et les sourcils. 

Avant de s’attaquer à cette partie, il a été fait un test trois mois auparavant au niveau de la poitrine qui elle aussi n’était constituée que de poils de détresse. Le résultat est bon puisqu'elle a récupéré un poil de qualité, visible sur la photo en bas à droite. Maintenant il faut passer à l’étage supérieur ce qui va être fait en plusieurs étapes car Louise a beaucoup de barbe et il n’est pas question de pouvoir tout enlever en une seule fois. Elle a été épilée avec les doigts. 




IMG 8055












Nous remercions la propriétaire de Louise pour les photos et verrons comment elle va continuer à se développer.



________________________________________________________________________